Champagne FLEURY GILLE
champagne-fleury-gille.fr

Imprimé le : 25/09/2018 - 02 h 00. Lancer l'impression Fermer la fenêtre

 

JARDINIERS DE LA VIGNE

La Champagne est un jardin extraordinaire, le mieux soigné du monde !

De la taille de la vigne jusqu’au jour des vendanges, nous consacrons notre temps, notre savoir-faire et notre énergie, à apporter des soins attentifs à notre vignoble pour produire des raisins de grande qualité, tout en préservant notre terroir par la pratique d’une viticulture raisonnée. 
La vigne vit au rythme des saisons et demande une attention particulière tout au long de l’année ! C’est une liane sauvage qui, non maîtrisée, se développe de façon anarchique et produit peu de fruits ; le vigneron va devoir la discipliner pour recueillir des raisins beaux et sains.Les différents travaux qui vont se succéder sont principalement réalisés manuellement.

La taille

Après les vendanges, la vigne perd ses feuilles ; vient le temps d’entretenir ses pieds.
Commence alors la période de la taille (de novembre à mars) : c’est le travail le plus important car il conditionne le développement, la vigueur, la fertilité et la durée de vie de la plante ; de la précision, de l’intelligence de la taille, dépendra la qualité de la future vendange. C'est aussi le travail le plus long (environ 8000 pieds à l'hectare à tailler). En Champagne, la taille est réglementée de manière rigoureuse, détaillée et complète et ceci depuis 1938.

Le liage

Une fois le cep taillé, le bois qui constitue la charpente doit être attaché au fil de support avec un lien biodégradable, pour éviter la pousse anarchique de la vigne ; c’est le liage. Au printemps, la végétation reprend son cycle, c’est le " débourrement " (démarrage de la végétation) !

L'ébougeonnage et le relevage

L’ébourgeonnage, (mi-mai) a pour but d’éliminer les jeunes pousses superflues (les gourmands) afin de favoriser les bourgeons fructifères. Fin mai, les rameaux ont poussé et atteignent 50 cm environ ; il faut alors les relever et les maintenir dans cette position verticale en remontant les fils releveurs, situés de chaque côté. La position verticale donne son architecture à la vigne. Au mois de juin a lieu la floraison.

Le palissage

Les fils relevés, le palissage peut commencer (en juin). Il consiste à séparer les rameaux, à les ordonner et les contenir entre les fils maintenus par des agrafes biodégradables. Cette meilleure répartition du feuillage permet un ensoleillement maximum et une bonne aération.

Le rognage

Au fur et à mesure de la pousse de la végétation, (fin juin-début juillet jusqu’aux vendanges) il faut pratiquer plusieurs rognages, manuels ou mécaniques, pour supprimer les repousses, favoriser la fructification et faciliter la maturation des raisins.

Si tout se passe bien, sans les incidents climatiques tellement redoutés par les vignerons que sont le gel d’hiver ou de printemps, la coulure, la grêle ou les maladies de la vigne, viendra alors la récompense du travail et des efforts de toute une année : la vendange !

Les vendanges

Les dates d’ouverture des vendanges (ban des vendanges) pouvant varier suivant les années de fin août à début octobre, sont décidées par commune et par cépage ; elles sont déterminées par l’interprofession (qui s’appuie sur le réseau de suivi de la maturation des raisins mis en place dès 1956) dans un souci de qualité optimum.

La règlementation impose le pressurage de raisins entiers ce qui, dans l’état actuel des techniques, proscrit l’usage de la machine à vendanger. La Champagne accueille sur une durée de trois semaines environ 120 000 saisonniers, vendangeurs, porteurs et débardeurs de paniers, pressureurs, pour assurer la vendange, point d’orgue de l’année viticole !

 

 

Tous droits réservés © - CHAMPAGNE FLEURY GILLE
- 23, rue Pascal - Courcelles - 02850 Trélou-sur-Marne (France) - Tél. : 03 23 70 83 99